Accueil > Divers > Nouveau site > Accompagner > Projet polliniz’acteurs > Polliniz’acteurs : le projet qui fait le buzz

Polliniz’acteurs : le projet qui fait le buzz

Le projet « Polliniz’acteurs » a été lancé au printemps 2021 et nous invite à découvrir le monde secret des pollinisateurs.
Cela peut vous surprendre mais cette grande famille regroupe non seulement les abeilles mellifères et sauvages, mais aussi les mouches, papillons, guêpes et autres insectes.
Le souci, c’est qu’ils soufrent de l’activité humaine et subissent actuellement un fort déclin.
Au programme durant deux ans : inventaires scientifique des abeilles sauvages, actions de sensibilisation et d’accompagnement du territoire et création d’outils pédagogiques.

Contexte national

Les insectes pollinisateurs (hyménoptères : abeilles, bourdons, guêpes, … ; diptères : mouches, syrphes, …, lépidoptères : papillons de jour et de nuit ; coléoptères : cétoines, clairons, capricornes, …) rendent un service inestimable à la reproduction des plantes à fleurs, qu’elles soient sauvages ou cultivées. Or, le déclin des pollinisateurs est incontestable et multifactoriel, devenant de fait une préoccupation majeure tant pour les instances politiques que le monde agricole, les associations de protection de l’environnement et les citoyens. Devant cette situation alarmante, le CPIE Causses Méridionaux souhaite mobiliser le territoire en faveur de la préservation des pollinisateurs. 
Pour cela, l’association a rejoint le projet, intitulé «  Pollinz’acteurs  », en lien avec le PNA, baptisé « France, Terre de pollinisateurs  » et coordonné par l’Office pour les Insectes et leur Environnement (OPIE).

Présentation du projet

Porté par l’Union régionale des CPIE Auvergne Rhône-Alpes, il associe par ailleurs, sur le massif Central, 8 autres CPIE, une association membre associée et l’Union régionale des CPIE Occitanie.
L’objectif est de parvenir à une amélioration des connaissances sur les abeilles sauvages, sur l’ensemble du massif, en étudiant des milieux divers à fort potentiel de biodiversité. Ce projet se nourrit aussi de la richesse des compétences au sein du réseau des CPIE, en matière d’animation territoriale, de création d’outils pédagogiques ou d’expertise scientifique.

Les objectifs de Polliniz’acteurs

Deux objectifs principaux sont recherchés : 

améliorer la connaissance des abeilles sauvages,  
Ce sont plusieurs milliers d’espèces d’insectes qui contribuent au service de pollinisation. Ceux qui montrent une efficacité remarquable sont pour leur grande majorité les Apidae (abeilles), raison pour laquelle il paraît pertinent d’axer les actions sur cette famille. Sont connues, à l’heure actuelle en France, un peu moins de 1 000 espèces d’abeilles (dont une seule domestique : Apis mellifera). Cependant, les lacunes sont encore nombreuses. Ainsi, il n’existe pas, à l’heure actuelle, une liste des espèces présentes sur le Massif Central… Par ailleurs, leur biologie et leurs interactions avec la flore sont peu étudiées.

faire émerger des solutions concertées et concrètes de gestion environnementale en faveur des pollinisateurs
L’objectif est de mobiliser l’ensemble des acteurs concernés sur les territoires autour des pollinisateurs. En partant des exigences des abeilles sauvages, aux exigences écologiques variées en matière de reproduction ( bois mort, tiges creuse, interstices dans les vieux murs, sol à nu, … ) ou pour se nourrir (elles doivent avoir à leur disposition une large gamme de plantes à fleurs), les CPIE souhaitent interpeller, mettre en débat et construire des plans d’actions locaux en faveur des pollinisateurs. 
Ces actions de connaissance scientifique, de sensibilisation, et de gestion concertée, seront valorisables et reproductibles à l’échelle d’autres territoires, et donneront lieu à la publication de résultats et retours d’expérience à l’échelle nationale.

L’Observatoire Spipoll

Vous êtes un citoyen et vous souhaitez découvrir vous aussi les pollinisateurs en participant à un inventaire national ?
Le Spipoll, Suivi photographique des insectes pollinisateurs, a pour but d’obtenir des données quantitatives sur les insectes pollinisateurs et autres insectes floricoles en France. Il s’agit de mesurer les variations de la diversité de ces insectes et de la structure des réseaux de pollinisation, sur l’ensemble du territoire.

Découvrez le réseau Spipoll

Portfolio